La guerre des colles roulées ? La guerre des khôl roux lait ? La guerre des cols roulés !

La chronique mode de Jeanne Richard

Il fait froid mais tu n’oses pas. Tu n’oses pas le sortir. Pourtant, tu le sais, on est tous pareils, il n’y a pas de honte. Alors, il attend, seul dans ton armoire qu’un jour tu l’emmènes en promenade. Il ne s’agit pas de ta chapka polonaise, ni de ton manteau léopard. Lui, c’est ton col roulé. Et tu as tort de l’abandonner si lâchement… 

Sean Connery et son col roulé.  (photo: )
Sean Connery et son col roulé. (Photo: )

Publié le by Jeanne Richard (author)

« Alors, tu vas essayer de faire croire à tout le monde que le col roulé c’est stylé ? » Hélène Moulin, Pensées philanthropiques et enjeux économiques actuels en Papouasie Nouvelle Guinée (24 février 2015).

L’époque du col roulé souvent associée aux geeks et aux intellos de la fin du 20ème siècle et du début des années 2000 semble bien révolue. On se rappelle désormais des icônes tels que les Beatles, Marilyn Monroe, Sean Connery ou Steve Jobs (la liste est encore longue), qui ont profondément impacté le siècle dernier et arboraient fièrement leurs cols roulés. Aujourd’hui, le col roulé a trouvé un nouveau sens, il devient le symbole d’un  engagement contre le « normcore » et l’uniformatisation des styles.

Esthétiquement, le col permet de protéger le cou du froid, ainsi, plus besoin de porter une grosse écharpe qui camoufle et grossit le cou. En épousant les traits du visage, il souligne la mâchoire et le menton et sublime l’ensemble du faciès.

Voici six façons d’adopter le col roulé

Si tu es du genre Féministe/Gender Equality, le col roulé est idéal pour manifester (au sens propre et figuré) ton engagement. Quand tu sortiras dans la rue pour l’égalité des salaires, tu seras non seulement protégée du froid mais tu porteras également la marque historique du mouvement féministe des années 60. Apprécié pour son côté unisexe, le col roulé est LE vêtement qu’il te faut !

Si tu es du genre Sarkozyste/ Futur Homme Politique / Futur Homme d’Affaire, le col roulé est le vêtement de la décontraction. Marre des cravates serrantes ou tout simplement marre de faire tes nœuds de cravate, le col roulé t’apportera un style décontracté, parfaitement adapté au Friday Wear des entreprises.

Si tu es du genre Carla Bruniste/ Future Chanteuse/ Future Première Dame, n’hésite pas à varier les cols roulés, tant dans leur couleur, dans leur matière que dans la longueur de leur col. Pratique et ludique, on peut même remonter le col et se cacher la moitié du visage…

Si tu es du genre Sportif Vintage, rappelle toi que le col roulé est apparu dans les années 1890 et que son utilisation était initialement prévue pour les sports en plein air. Suis leur exemple : en adoptant le col roulé, fini les maux de gorge après ton jogging du dimanche.

Si tu es du genre plus Vintage que Sportif, ne t’inquiète pas, le col roulé a aussi sa déclinaison Couch Potatoe. On préconise un col roulé en élasthanne, de couleur vive sur une salopette patte d’eph.

Si tu es du genre Femme Actuelle, rien de tel que le charme d’un col roulé noir, d’un blue jean et d’une bonne paire de baskets. On peut casser le côté austère du col roulé avec un petit pendentif.

NB : Le look Femme Actuelle a été repris par Steve Job (sans le pendentif, natürlich).

Tout est dit, plus d’excuses pour ne pas l’emmener en promenade. N’hésite plus, ose !

 

 

« Alors, tu vas essayer de faire croire à tout le monde que le col roulé c’est stylé ? » Hélène Moulin

0 Response(s) to “La guerre des colles roulées ? La guerre des khôl roux lait ? La guerre des cols roulés !”

Leave a reply